Quelle évolution de la fraude à la carte bancaire ?

Les chiffres viennent de tomber… et se ressemblent. Toujours en croissance, la fraude en ligne à la carte bancaire a augmenté de 14 % en un an. Un constat accablant pour une profession qui ne s’est pas décidée à prendre les bonnes mesures de cyber-protection. Pourtant l’authentification forte des clients des banques pour accéder à leur compte en ligne, effectuer des opérations bancaires en ligne et payer sur Internet, c’est possible à grande échelle et à bas prix. Encore faut-il prendre la bonne décision et choisir les bonnes technologies !

Une alerte pour la cryptographie asymétrique

Une possible faiblesse de certains algorithmes de cryptographie asymétrique a été découverte par des chercheurs français. Cela peut remettre en cause à terme la sécurité de nombreux dispositifs de sécurité qui s’appuient sur ces algorithmes.

Un nouvel algorithme secoue la cryptographie

Une percée en mathématique rend caduques des procédures de chiffrement

A suivre avec attention dans les mois qui viennent…

L’exemple de nos amis Canadiens

Une bonne description des enjeux de la cyber-sécurité.

Améliorer la cybersécurité tout en protégeant les droits des citoyens

Ethique, bon sens et dynamisme économique sont de bonnes valeurs quand on s’occupe de la cyber-sécurité d’une nation.

Faire confiance à des spécialistes issus de tous les horizons est une bonne approche pour obtenir de bons résultats en la matière. En France, on oscille généralement entre le tout-Etat omniscient et quelques gros industriels pour régler les problèmes de sécurité des systèmes d’information avec le succès que l’on sait :-(

Cette dernière remarque ne vaut pas pour l’ANSSI dont la compétence n’est plus à démontrer mais qui devrait faire preuve d’un peu plus de transparence et collaborer d’avantage avec les experts indépendants.

Prism : mais bien sûr qu’ils savaient…

Ce n’est pas bien difficile à comprendre : on peut être des alliés sur le plan politique au niveau mondial mais néanmoins des concurrents sur le plan économique. Et la suprématie économique est aujourd’hui un enjeu majeur, sinon le premier d’entre eux.

Alors oui, chaque bloc, chaque Etat, utilise tous les moyens en son pouvoir pour gagner des batailles économiques à son profit et tant pis pour les concurrents malheureux. Parmi ces moyens, l’information est la plus précieuse…

> Prism : Les dirigeant européens savaient depuis longtemps